• Mélancolie stellaire

    Melancholia

    Encore de la marge pour reculer, les mariés se bécotent fugacement, c'est un peu juste pour avancer. Retard pour la cérémonie. Antaris, l'étoile de la constellation du Scorpion brille intensément. Hybridation des trajectoires incertaines. Justine est trop brillante aussi, pour la publicité en tout cas. Elle s'en va en circonvolutions nonchalantes somatiser son ambivalence diaphane sur un terrain de golf au vert pastel, sa robe trop abîmée aux basques. Il faut l'aider pour sa fermeture, ça coince déjà par trop de nervosité. Elle chevauche son mari, le décompte de la tombola est fait, 678, trivialité des prix, faire un tour à cheval. Mélancholia va peut-être frapper la terre, sans formule contractuelle ni politesse granitique ou bien simplement la frôler. Terre et mélancolie, danse de mort sans fin. Le courant s'établira dans quelques jours. Elle va passer près d'elle, cet astre en détresse stellaire, mais qu'importe finalement, car la Terre est mauvaise, elle ne leur manquera pas. Pourtant, il faut que les enfants grandissent, même si ses fruits sont malsains ici. Il n'y a pas d'ailleurs, alors. Regarder la planète passer dans le télescope, si Tatie est d'accord, elle passe, elle est belle, a l'air inoffensive. On pourrait s'endormir en paix sous son passage, après un toast à la vie. Parce qu'il y a des marges d'erreur en science. Son passage trouble l'atmosphère. Elle grossit à vue d'œil, l'évitement n'est plus d'actualité. Il grêle comme une déchirure de froideur pétrifiée, un cheval noir s'immobilise devant la mer circulatoire. Les enfants imaginent le heurt astral. Ils n'auraient plus qu'à se tenir la main voire pleurer, parce qu'alors, il n'y aurait plus nul endroit où s'échapper, ni aucune cabane magique, ni aucune caresse rassurante pour détourner cette collision bleuâtre descendue de l'infini. Les planètes aussi ont leur vie.

    « Généalogies d'un crime Des deux rives, comme un W »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :