• Cette Inclinaison pour le plus qu' horizon

    Cette Inclinaison pour le plus qu' horizon

    Globe vides/parfaits
    Affalés tout contre
    Séjours de l'obscur
    Les secondes  se ruent
    A remplir le vain en oblique
    Echancré de nervosité

    Le Nord bleuissant sous l'émoi
    Flottilles et archipels d'étrangeté
    Fichés dans les os
    Obéir au mystère couché dans les plis
    De Solitudes hivernales
    Rendues
    Amas de rêves
    Qu'épaulent des contrées invisibles
    Au dehors voitures roulent
    Soir tendu comme un drap
    L'âpreté sort de bouches inconnues
    Fleurit en glaçons blafards
    Volets qui grincent à la même seconde qu'hier
    Voisine couchée
    Deuils persistants
    De catins diversifiées
    Temps de cristal aux narines
    Pénombre du Bois d'Hier
    Faisant Sépulcre des heures
    Linceul des profondeurs muettes
    Blancheur illimitée de Demain
    Soleil écarté en leurres
    Inclinaison pour le plus qu' Horizon
    Pâleurs de la finitude et des apories
    Agrégeant l'indicible
    S'entre-heurtant derrière les ombres obtuses
    Taciturne le robinet fait floc
    Pas  de neige
    Mots  de nuit ronflent
    Silence qui broute soudain la pénombre
    Faisceaux d'étoiles sur codes de porte défectueux
    Rôdeurs sans abris en grande couronne
    La brume végète aux entournures
    Toute fosse privée réanime l'étonnement
    Les attaches se dissolvent
    Dans le pâle
    Du plus qu'horizon
    Tourmente de vos gouffres
    On entend grésiller le PC made in china
    Avalanche des mémoires
    Se mordent la queue
    Lividité à vif
    Tourne un manège écarlate et gratuit
    Comme une mécanique abstraite
    Mais toujours revient
    Cette Inclinaison pour le plus qu' horizon

    « Avant la guérison finaleTerrier de néant »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :